groupe folklorique arts et traditions populaires Les Frontieres de haute Tarentaise

Notre repertoire

Notre orchestre

Celestin Freppaz

Autrefois, les musiciens qui animaient les veillées, les bals, les mariages …et toutes autres occasions festives, étaient principalement des violoneux.

Aujourd’hui, notre groupe est composé de 6 musiciens qui se partagent les sorties: Julien, et les « 2 Rémi » jouent de l’accordéon Chromatique à boutons, tandis que Guy joue de l’accordéon piano. Pierre joue de la clarinette ou de l’harmonica suivant les circonstances, et Aurélie nous accompagne au violon.

Bien que les plus «jeunes» de nos musiciensaient fait leur apprentissage à l’école de musique,l’ensemble de nos musiciens jouent « d’oreille ».

Ils apprennent les morceaux avec les plus «anciens» lors des répétitions. Les partitions existent, mais elles ne servent que de base pour les nouveaux.

musiciens

Depuis quelques mois, le cercle des musiciens s’est considérablement agrandi, puisque cinq membres du groupe, danseurs à l’origine, ont souhaité s’intégrer aux autres mélomanes.

L’orchestre au complet donne aux répétitions un nouvel entrain considérable et nous laisse penser à une « relève » sérieuse pour l’avenir…

Nos danses et musiques

danse

Un certain nombre de danses que nous nous attachons à conserver, nous a été transmis par les « anciens » de Sainte-Foy-Tarentaise, petit village en amont de Bourg Saint Maurice, dont étaient originaires plusieurs personnes à la création du groupe folklorique en 1950.

Cette origine s’explique t-elle du fait que l’on dansait beaucoup plus dans ce village que dans les hameaux de Montvalezan ou de Villaroger ? probablement…

5è figure de quadrille

Il semblerait que ce soit les plus petits villages qui aient su le mieux conserver ces danses traditionnelles locales. En effet, Bourg-Saint-Maurice et Séez, plus « bourgeoises », se seraient d’avantage « tournées » vers des danses plus « mondaines » (valses…) venues des grandes villes et de Paris notamment; fait peut-être dû à l’arrivée du train à Bourg, dans les années 1900 ?

Le répertoire du groupe compte 26 danses qui pourraient être « classées » en 7 catégories :

Nos Chants

Bien que ce ne soit pas l’activité première du groupe, les chants font partie de notre répertoire.

A ce jour, nous avons répertorié vingt six chants qui nous ont été transmis (par voie orale ou écrite), par d’anciens membres du groupe ou personnes de nos villages…

chantParmi ces chants, cinq sont mimés :

et quatre sont chantés en patois:

Seulement trois ou quatre chansons sont interprétées lors des sorties. Elles sont choisies en fonction du public présent : chant mimé de préférence s’il s’agit d’enfants par exemple… ou bien chant en patois s’il s’agit d’adultes…

Le choix se fait également en fonction des voix présentes « possibles » car les filles sont partagées en deux groupes de voix, les « altos » et les « sopranos »; tandis que les hommes ne forment qu’un seul groupe.